Aujourd'hui je vous propose une histoire que Bloch n'aurait pas osé imaginer, un scenari que même Hitchcock n'aurait pas pu écrire. L'histoire éffrayante d'un garçon d'apparence calme, toujours dans les jupes de sa mère, qui faisait de la danse et voulait jouer de la clarinette. Un garçon qui aimait les fondant au chocolat, cuit dans le même four que les filles qu'il cachait dans son grenier....

city 2

Ce garçon plus que le fondant au chocolat, aimait sa mère. Sa mère et sa maison, il ne supportait pas d'être separé de l'une ou de l'autre. Il écrivait des chansons aux membres de sa famille, leur promettant un amour éternelle et inconditionnel une fois qu'il les aurait tué d'amour... Peut-être en leur tranchant la gorge. Ces parents lui ayant expliqué qu'il ne fallait pas tué les gens, même d'amour et que cela faisait très peur quand il parlait de trancher la gorge même pour rire, il leur promis de ne jamais tuer personne sauf eux. Oui si ses parents tuaient plus de 91 900 personnes il serait obligé de les tuer pour les arreter parce que c'est mal. Ces parents lui promirent de ne jamais tuer plus de 91 900 personnes.

Tout semblait redevenu calme dans leur petite maison. Mais le jeune garçon était vraiment affollé à l'idée de pouvoir perdre sa mère un jour. Alors un soir il lui expliqua que quand elle serait morte il n'allait pas l'enterrer. Il lui couperait la tête et metterait tous les jours des fleurs autour pour lui faire plaisir et que lui il aurait un souvenir d'elle pour toujours.

C'est de cet autel dedié à ma mémoire que j'écris ces quelques lignes. Aujourd'hui encore personne ne sait ou est passé le reste de mon corps.

-------------------------------

J'ai quand même eu une crise quand je lui ai dit qu'il ne pouvait pas regarder Suicide Squad...

C'est de ma faute aussi, je lui ai cousu une chemise Marvel cet été ! Mais avec un tish manche longue ça passe aussi très bien (heureusement). Au mois d'aout quand nous avons été au Haras du Pin avec Cyqlaf cette chemise était à peine coupée. Nous y sommes retournés pour la prendre en photo et encore plus qu'au mois d'aout j'ai pu me rechauffé d'un bon thè à la poire d'Olivet à mon retour. Quel idée mettre une jupe en septembre, on a déjà à peine osé le faire en aout.

city 1b

Chemise City Safari - Ottobre 3-2015 - taille 128

city 4b

city 3b

city 5 

Surtout ne vous fiez pas aux apparences....