"Maman je peux avoir une jupe et un petit tee-shirt qui montre le ventre ? "

Certaines requêtes prononcées innocemment, gentiment et presque poliment on un effet dévastateur sur les mères. Surtout quand elles sont accompagnées d'un sourire séducteur et d'un geste soulignant la poitrine pour appuyer le "qui montre le ventre" !

Entre nous je ne suis que moyennement étonnée, déjà la demoiselle ne veut plus porter de maillot de bain une pièce...

J'ai donc posé mes angoisses de mère dans ma boite "ne plus y penser" juste à coté des matins calmes, entre mon teint de pèche et mon sens de la négociation (que je pensais infaillible). Et une fois de plus j'ai prit dans ma boite "Okahou" une bonne dose de résignation, d'acceptation et d'abnegation...

Vous pensez que j'exagère. A peine.

Et j'ai cousu une mini-jupe et un tee-shirt qui montre le ventre en version ultra-pratique pour être sûre de faire plaisir à ma bimbo, croyant être accueilli tel un sauveur avec des cris de souris et des gloussements de dinde (vous visualisez bien la bimbo de 7 ans là ?)

Que nenni !

"Mais c'est quoi ça ? C'est pas ce que je voulais ! La jupe elle est trop longue et puis on va pas voire mon ventre ! Mais c'est trop NUL !!!!!"

Traduction : 

"Ô rage ! ô désespoir ! ô viellesse ennemie ! 
N'ai-je donc tant vécu que pour cette infamie ? "

Sans le savoir j'avais donc cousu un uniforme de nonne !  Dans un dernier soubresaut mes désirs inexprimés avaient prit le pas pas sur la volonté farouche de plaire à ma fille, j'avais osé l'infamie et réveillé Sarah Bernardht ! Comment cette jeune fille pourrait-elle oser sortir ainsi vêtue, si ce n'est pour faire amish amish avec nos voisins mormons ? A 7 ans n'avait-elle pas le droit à la liberté qui incombe à toutes jeunes filles vivant dans la modernité occidentale ? Des siècles de lutte pour sortir des carcans médiévaux imposés par la société, à redéfinir le féminisme et la théorie des genres pour ça ! Aller à l'école en carmélite !

Vous pensez encore que j'exagère. A peine.

Et je vous passe le couplet sur le bonheur que je refuse de lui offrir et les lois que je lui dicte. Quoique je peux bien vous en faire profiter, c'est toujours marrant quand ça se passe chez les autres.

"Avant tu me donnais du bonheur ! Maintenant c'est la loi ! Y'a que la loi et les règles qui compte pour toi ! tu ne veux plus nous offrir du bonheur ! Tu ne m'aimes pas , je préférerais être morte, c'est le pire jour de toute ma vie !"

Et la conclusion de tout ça ! L'indomptable furie s'est résolue à une vie d'ermite, loin de toute source de distraction. Elle a enfilé sa tenue monacale et se fait désormais appeler Soeur Sourire.  

bidon7a

Débardeur vichy bow - Ottobre 2013-3 - taille 116 (122 en longueur)

Jersey plume girl charlee

Jupe Jeanie - Ottobre 2015-1 - taille 122

Jean élasthane turquoise

Inutile de préciser que finalement c'est exactement ce qu'elle voulait.

bidon11a

bidon8a

bidon9a

bidon13a

bidon14a 

bidon5a