Aujourd’hui c’est jour de défi.

Le défi des Piqueuses, qui pour la saison est aussi ouvert aux crocheteuses et autres tricoteuses.

Le thème, les feuilles d’automne et pas les feuilles mortes, comme me l’ont bien fait remarqué Charlot’ et la Reloux lors de notre rencontre au salon CSF.

Bon bon je remballe la pluie, la gadoue et l’humus et on va essayer de trouver un peu de poésie... Regardez la jolie feuille d'automne (pas morte) qui s'est posée ce matin sur ma haie jolie (pas pleine de ronces et d'épines) A l'heure ou doucement la nuit s'estompe (et oui déjà le matin grrr) en laissant place à la brume mysterieuse et enveloppante (qui ne me gène pas du tout en voiture car je suis une super maman et que je suis donc livrée avec des yeux qui voient dans le noir ET le brouillard)... Je n'ai jamais été douée en poésie, je me débrouille beaucoup mieux avec l'humus (private joke pour M. La Courte pièce qui ne lit pas mon blog mais je rigole toute seule).

Bien sûre vous l'avez remarqué ce n'est pas une vraie feuille qui s'est posée sur ma haie (c'était une métaphore, c'est bôôôô) mais le Konk Kerne de Barjolaine et en cherchant des réalisations du modèle je suis tombée entre autre sur celui de Chou d'Iris qui m'a fait craquer.  J’ai fait environ 25 répétitions au lieu des 44 du modèle. j’étais trop pressée de commencer la bordure. Mais il fait déjà une grand tour de cou bien enveloppante et on peut même le porter sur ses épaules. Je l’adore mais je crois que je vais devoir le mettre de coté pour les cadeaux de noël car j’ai peur de ne pas avoir le temps d’en faire beaucoup d’autre d’ici là.

konk kern 10

Konk Kerne de Barjolaine

crochet n° 3

2 pelotes de Holst Garn Coast coloris Aconite – Les pelotes de Lolotte

konk kern 9

konk kern 3

konk kern 7konk kern 11

konk kern 4

konk kern 6

 

Pour voire toute les feuilles d'automne (pas mortes) c'est par là : 

piq

Et j'en profite pour vous remercier de l'accueil fait à la première séance, tous vos gentils messages nous ont rempli de joie. Vous pouvez rejouer la séance dans son integralité juste là :

La première séance6